RECHERCHE
<Octobre 2017>
LuMaMeJeVeSaDi
......01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 .....
COMPLET
LES RUSTRES

LES RUSTRES

Carlo Goldoni / Jean-Louis Benoit / Comédie-Française

« À la maison ! C’est moi qui commande », le ton est donné, on ne s’amuse pas chez Lunardo, l’un des rustres ; les femmes sont censées rester au foyer, pas question d’aller s’encanailler au Carnaval de Venise. Satire de la bourgeoisie commerçante vénitienne, incarnée par des hommes aussi bornés et râleurs qu’intolérants dont la méfiance à l’égard de la gent féminine confine à l’absurde. Les Rustres illustrent parfaitement le théâtre de Goldoni, un « théâtre de la vie qui [propose] un contenu vrai, des personnages observés de la réalité, une expression naturelle ». Ainsi celui que Voltaire qualifiait de « fils et peintre de la nature » scrute-t-il ses contemporains, leurs rapports et leurs comportements sociaux. Il fait alors oeuvre de divertissement tout en livrant à la postérité un témoignage aigu des moeurs de son temps. Et Jean-Louis Benoit met en garde qui voudrait réduire l’auteur à un simple « photographe du réel ». Passionné par l’homme social, ce « poète comique » demande aux hommes de se voir et de se situer, de prendre conscience de la richesse inépuisable du quotidien, et de penser le monde au lieu de le subir.

 

Vous voulez rire ? Donner libre cours à votre colère ? Avoir la preuve que l’intelligence, le théâtre, les mots, le maniement de la langue sont des armes au tranchant absolu, plus fortes que tout ? Courez voir ces Rustres de Goldoni. Le public ne s’y trompe pas et rit tout au long de la pièce. Le metteur en scène, Jean-Louis Benoit, a su mettre particulièrement en relief les outrances de comportement de « propriétaires de femmes », laissant à ses comédiens, purs sangs géniaux le don de la mesure et de la démesure. Le Point

Accueil musical par les élèves du CMDT à 19h30.

Bord de scène.

Texte Carlo Goldoni / Traduction du vénitien Gilbert Moget / Mise en scène Jean-Louis Benoit / Avec La troupe de la Comédie-Française / Décor Alain Chambon / Costumes Marie Sartoux / Lumières David Debrinay / Son Dominique Bataille / Maquillages et coiffures Catherine Bloquère

Jeudi 27 octobre
à 20h30
GRAND THÉÂTRE - GRANDE SALLE
ALBI
Durée : 1h50
ABONNEMENT

Plein 22 €

Réduit 16 €

HORS ABONNEMENT

Plein 32 €

Privilège 29 €

Réduit 20 €

Ouverture des locations mardi 6 septembre et dès samedi 18 juin à l’abonnement
Scène Nationale d'Albi
Place de l'amitié entre les Peuples
81000 Albi
Renseignements
05 63 38 55 56
Liens utiles
Les scènes nationales
Site réalisé et hébergé par AbLink Sites Internet / Conception graphique : François Cadeau 06 77 08 90 70
Scène Nationale d'Albi - Licences d'entrepreneur de spectacles : 1-1087934 1-1087935 1-1087936 2-1087937 3-1087938